Octave MORILLOT (1878-1931)

 

Après une mission dans le Pacifique, le lieutenant de vaisseau Octave Morillot se lia d'amitié avec Victor Segalen. Le poète encouragea son ami à la peinture. Morillot quittera la Marine et se fixera à Tahaa : "île préférée entre toutes, île bénie où je suis seul, sans européens gêneurs, entouré d'indigènes, en pleine forêt de la mer aux crêtes, seul avec mes livres, mes pinceaux, mes chiens, et une compagne aux longs cheveux". 

Fortuné, il s'installe dans un vaste domaine polynésien, plante des cocotiers, installe des vannières, mène une vie de grand seigneur, introduit taureaux et sangliers, possède une meute, mais plus encore que la chasse, sa passion c'est la peinture. Il est possédé "de la volonté tenace d'arriver à dire par le pinceau ce qu'il voulait dire. J'ai brisé ma carrière uniquement pour peindre mes îles. Mon but est précis et très limité ! Quand je suis en France ou ailleurs qu'à Tahaa, même à Tahiti, je n'ai jamais pu ni dessiner ni peindre. Mon cerveau reste inerte !"

Tiré de : Octave Morillot. Lettres d'Océanie. 1903-1912

Réf 971
Lithographie
60 x 70 / 88 x 105 cm
Numérotée en bas à gauche 33/100
Signée O Morillot en bas à droite
562 000 XPF
Show More

S'inscrire à la newsletter

ART OCEANIEN - TAHITI - POLYNESIE FRANCAISE - Tél : (+689) 89 28 50 30